CORONAVIRUS - PLUS DE 200 LITS PRÉVUS À MATLABOUL FAWZEYNI ET DALAL JAM

news-details
PRISE EN CHARGE DES PATIENTS

En plus des centres de traitement et d’isolation déjà mis en place dans la plupart des grandes villes du pays, l’Etat prévoit également de renforcer le nombre de places dans deux hôpitaux de Dakar et Touba, les villes les plus touchées par la pandémie du coronavirus au Sénégal. En effet, selon des informations obtenues par Emedia.sn, les travaux d’extension de l’hôpital Matlaboul Fawzeini de Touba, entamés depuis plus de deux semaines, prévoient la construction d’une zone spécialement aménagée pour accueillir plus d’une centaines de cas, les plus graves éventuellement. Un bâtiment de deux niveaux, pouvant accueillir 150 lits y est en cours de construction par une entreprise sénégalaise de BTP.

A ce propos, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr révèle : « À Touba, on est en train d’installer un centre de traitement des épidémies qui est tout à fait différent de l’hôpital Matlaboul Fawzeni. Cependant, dans cet hôpital, il y a un certain nombre de lits que nous pouvons utiliser dans le cadre de la réanimation, quand il y aura des cas graves de Covid 19 », dit-il.

Jusqu’ici, cet hôpital n’était pas utilisé pour la prise en charge des malades infectés de Covid 19 dans la cité religieuse de Touba, où le premier centre de traitement avait été installé au centre de santé de Darou Marnane, qui avait accueilli le premier patient de la ville. Un émigré venant d’Italie, le fameux cas numéro 5, devenu par la suite célèbre à cause du nombre important de patients qu’il a contaminés, avant d’être déclaré guéri la semaine dernière. Outre le centre de Darou Marnane, un autre centre de traitement et d’isolation mobile d’une valeur estimée à 1,5 milliard F CFA est aussi en train d’être installé sur le site de l’héliport de Touba et géré par l’armée sénégalaise.

Les nouvelles places de Matlaboul Fawzeini qui devraient être réceptionnées au plus tard dans deux semaines, devraient élargir la capacité d’accueil pour les cas recensés autour de la ville de Touba, où un laboratoire mobile de l’Institut Pasteur de Dakar a également été installé pour des tests.

A Dakar, qui à ce jour concentre le plus grand nombre de cas positifs, le dispositif sera aussi renforcé. Selon nos informations, en plus de Fann et Diamniadio, d’autres structures sanitaires seront très bientôt utilisées dans la guerre contre Covid 19. C’est le cas de l’hôpital Dalal Jam, dans le département de Guédiawaye, où il est plus l’installation d’une cinquantaine de lits pour la prise en charge des patients testés positifs au nouveau coronavirus.

Egalement, Emedia.sn a appris, de sources officielles que l’hôpital Principal de Dakar ainsi que le Centre de hospitalier de l’Ordre de Malte, dont les installations se trouvent au sein du CHU de Fann, seront mis à contribution tandis que le centre de traitement de Kaolack sera mis aux normes, pour rejoindre le lot de ceux à Ziguinchor, Touba, Thiès et Dakar.

Lire également notre article : L’Etat passe une commande de plus de 3 milliards en respirateurs artificiels

Vous pouvez réagir à cet article