TOUBA, LOUGA, ZIGUINCHOR, DAKAR...LA TRANSMISSION COMMUNAUTAIRE CEINTURE LE SÉNÉGAL

news-details
POINT DU JOUR CORONAVIRUS

Encore des cas issus de la transmission communautaire. Sur les 7 nouveaux cas recensés sur les 287 tests réalisés, 2 sont issus de ce mode de transmission.

« C’est le lieu de reconnaître qu’une nouvelle situation se présente dans notre riposte face au Covid-19 », alerte la tutelle, Abdoulaye Diouf Sarr, faisant le point du jour, ce vendredi, 17 avril. Car, dit-il : « Chacun et chacune d’entre nous est à présent menacé par l’accroissement des cas communautaires. »

En effet, alors que les cas importés ont été « maitrisés » avec la fermeture des mesures depuis fin mars, et les cas contacts « bien localisés », et « mis en quarantaine », il reste, admet le ministre de la Santé, cependant, « que les cas communautaires sont préoccupants.

A ce jour, détaille-t-il, « 30 cas communautaires ont ceinturé notre pays, en s’installant dans ces différentes communes : A Louga, dans la commune de Saint-Louis, Ziguinchor, à Touba, à Mbour, à Thiès, à Keur Massar, à Diamniadio, à Rufisque, à Pikine, à Thiaroye Gare, à Yeumbeul Sud, à Mabo, à la Médina, à Gueule Tapée – Fass – Colobane, au Plateau, à Golf Sud, à Wakhinane Nimzatt, à Diarème Limamoulaye, à Yoff, à Mermoz, aux Parcelles Assainies, à Pikine Ouest, dans la commune de Hann Bel Air, à Derklé Dieuppeul.

« Face à cette menace de plus en plus accentuée et pernicieuse, chaque chef de famille et responsable d’une dynamique communautaire, leader d’opinion, chef religieux, président d’ASC, doit se lever et barrer la route au Covid-19. A cet effet, le ministère de la Santé et de l’Action sociale recommande fortement le port du masque dans les marchés, dans les transports en commun, et autres lieux publics. »

De manière globale, à ce jour, 342 cas ont été déclarés positifs, au Sénégal, dont 198 guéris, 2 décédés, 1 évacué (finalement décédé), et 141 patients sous traitement.

Lueur dans la grisaille : 4 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris.

Par ailleurs, assure le ministre : « L’état de santé des patients sous traitement reste stable ».

Vous pouvez réagir à cet article