CORRUPTION : LA POLICE EN PELOTON DE TÊTE

news-details
RAPPORT TRANSPARENCY INTERNATIONAL

Transparency International a procédé, ce jeudi, à la publication d’un rapport sur la corruption en Afrique. Cette étude, informe Sud Quotidien, intitulée « baromètre mondial de la corruption », est basée sur la perception des citoyens interrogés sur la corruption et sur leur expérience liée à la pratique de pots-de-vin, réalisée à travers 35 pays africains.

Le rapport peint un paysage peu reluisant du Sénégal. Pour cause, 43% des sénégalais interrogés pensent que la corruption a augmenté dans les 12 mois précédents. 53% autres sont d’avis que le gouvernement fait un mauvais travail dans la lutte contre la corruption. S’agissant des institutions, perçues par les populations comme les plus corrompues du pays dans cette étude, la Police nationale occupe le peloton de tête avec 29% suivie des chefs d’entreprises et hommes d’affaires (28%).

D’après Sud Quotidien, les deux sont suivis par les ministres et autres officiels du gouvernement qui occupent la 3e place de ce classement avec 26%. Au milieu de ce tableau, se trouve la justice et l’Assemblée nationale devant les agents de la présidence et de la primature également épinglés par 23% des citoyens interrogés.

Vous pouvez réagir à cet article