CÔTE D’IVOIRE - L’OPPOSITION APPELLE À L’OUVERTURE D’UNE TRANSITION CIVILE

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2020

L’opposition ivoirienne prend la voix de la radicalisation. Au lendemain du scrutin qu’ils ont boycotté, les partis et groupements de l’opposition, qui sont contre la candidature du président sortant Alassane Ouattara, ont ainsi appelé à l’ouverture d’une transition civile. Une déclaration lue par Pascal Affi Nguessan, lors d’un point de presse annoncé par Henri Konan Bédié, dans sa résidence privée.

L’aile radicale de l’opposition ivoirienne, regroupée autour Henri Konan Bédié, Pascal Affi Nguessan, Guillaume Soro, Laurent et Simone Gbagbo, Mamadou Coulibaly, entre autres leaders d’envergure, dit ne pas reconnaitre l’élection présidentielle et constate la fin du mandat d’Alassane Ouattara, dont la candidature est jugée anticonstitutionnelle. Ainsi, le front du boycott « appelle à l’ouverture d’une transition civile afin de créer les conditions d’une élection présidentielle juste et transparente » et « à la mobilisation générale des Ivoiriens et Ivoriennes pour faire barrage à la dictature du président sortant Alassane Ouattara ».

Selon nos informations, les résultats provisoires de l’élection présidentielle seront publiés par la Commission électorale indépendante (CEI) ce dimanche.

Vous pouvez réagir à cet article