COUP D’ÉTAT EN GUINÉE, ALPHA CONDÉ AUX MAINS DES FORCES SPÉCIALES

news-details
Sous région

Situation très confuse en Guinée où une faction de l’armée mène un putsch. Cette unité est, dirigée par le Lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, un ancien légionnaire français de retour en Guinée et patron du Groupement des Forces spéciales, une unité d’élite créée par Alpha Condé. Les hommes de Doumbouya organisés autour d’un mouvement dénommé le Comité national de rassemblement et du développement (CNRD) assurent avoir pris le pouvoir, dissout les institutions et fermé les frontières.

Des photos circulent déjà montrant le Président Alpha Condé, visiblement surpris et le regard hagard, dans une position inconfortable et aux mains des militaires. Très tôt ce matin, des tirs ont été entendu en plein centre-ville, dans la capitale Conakry.

La situation reste confuse dans le pays. Le camp militaire de Bolbinet, très proche du Palais présidentiel, était très agité ce matin avec des coups de feu entendus aux quatre coins de la capitale. Les populations, prises de panique, restent cloîtrées, obéissant à des consignes des militaires en patrouille.

Certains observateurs ont reproché dernièrement au Président Alpha Condé d’être détaché de la marche du pays. « Il n’était ni vu ni entendu encore moins apercu ces temps derniers. Son isolement commençait à peser et à irriter une partie de l’opinion très friandes d’informations disparates » nous souffle-t-on. Emedia.sn suit attentivement les éventuels développements de cette affaire aux allures de coup de balai.

À suivre, une édition spéciale sur iTV.

Vous pouvez réagir à cet article