COUPE CAF : LE JARAAF À 90 MINUTES D’UNE QUALIFICATION HISTORIQUE

news-details
FOOTBALL AFRICAIN

Le Jaraaf, club sénégalais en lice en Coupe CAF (Confédération africaine de football) a rendez-vous avec l’histoire. Une victoire devant l’Étoile sportive du Sahel (ESS) qu’ils reçoivent ce mercredi après-midi, dans la poule C, qualifiera les Vert et Blanc en quart de finales de la C2.

Et dire que c’était mal parti. Lanterne rouge avant la 3e journée, le Jaraaf avait commencé par une défaite, 0-2, face à son adversaire du jour, ESS, avant d’enchaîner par un nul, 1-1, contre le Sfax.

Après une entrée en matière poussive, Cheikh Gueye et son équipe ont désormais leur destin en main, virant en tête du groupe après deux victoires, 2-0, à l’aller, et 1-0, au retour, aux dépens du Salitas de Ouagadougou.

Le coup d’envoi sera donné à 16 heures au stade Lat Dior de Thiès, pour le compte de la 5e et avant-dernière journée de la phase de poules.

"Nous sommes certes premiers mais rien n’est encore fait dans ce groupe, avertit, toutefois, Cheikh Gueye, le coach des Vert et Blanc. L’obligation, c’est la victoire pour atteindre l’objectif et se qualifier en quart de finale. Un compétiteur gagne, un champion confirme et nous avons besoin de confirmer par une victoire."

Du côté de l’adversaire par ailleurs double vainqueur de la compétition, en 2006 et 2015, on est également conscient des enjeux. "C’est un match très important. On a vu les deux derniers matchs du Jaraaf et on a vu que c’est une équipe qui est en train de progresser sur tous les plans. C’est une équipe athlétique avec un bloc compact", relève le coach de l’ESS, Lassaad Dridi.

Teungueth Fc écartée en Ligue des champions africaine (LDC), Jaraaf portent les derniers espoirs sénégalais, pour cette campagne.

Le Jaraaf de Dakar sur les traces de la Jeanne d’arc de Dakar, finaliste en 1998 de la Coupe CAF ?

Vous pouvez réagir à cet article