COVID-19 : 250 NOUVELLES CONTAMINATIONS, 8 DÉCÈS ET 47 PATIENTS EN RÉA

news-details
POINT DU JOUR

Les contaminations liées à la maladie du coronavirus ne baissent pas. Ce samedi, 250 nouvelles contaminations ont été enregistrées sur un échantillon de 2389 tests réalisés, soit un taux de positivité de 10,46%.

Selon le Directeur de la prévention du ministère de la Santé et de l’Action sociale, il n’y a pas eu de cas importé mais, il y a 86 cas contacts et 164 issus de la transmission communautaire. Pour ces derniers cas, les villes de Louga et de Touba ont totalisé le plus grand nombre de cas. Elles ont eu, chacune, 12 cas communautaires. Il s’ensuit La région de Kaolack qui a totalisé 11 cas. Là où les villes de Thiès et Saint Louis ont respectivement enregistré 10 et 6 cas issus de la transmission communautaire. Liberté 6 a totalisé 6 cas communautaires. Dakar Plateau et Richard Toll en ont comptabilisé, chacun, 5. Là où Fatick, Ngor, Ouakam, Ouest Foire et Rufisque, ont tous eu 4 cas. Keur Massar, Mékhé, Parcelles Assainies, Point E, Yoff, compte chacun 3 cas. Almadies, Bambèye, Bargny, Darou Mousty, Fann résidence, Gueule Tapée, Kanel, Kédougou, Khombole, Linguère, Nioro, Sébikotane, Thiaroye Ziguinchor enregistre chacun 2 cas. Les autres localités en l’occurrence Camberène, Colobane , Dalifort, Dioffior, Grand-Mbao, Grand Yoff, Hann Plage, Hlm Fass, Hlm Grand Yoff, Kébémer, Keur Mbaye Fall, Liberté 1, Malika, Mamelles, Maristes, Médina, Médina Yoro Foulah, Passy, Patte d’Oie, Pikine, Ranérou, Sacré-Cœur, Scat-Urbam ont tous eu 1 cas.

En effet, d’après toujours le directeur de la Prévention, il y a 195 patients qui ont été testés positifs et déclarés guéris. Cependant, les cas graves sont au nombre de 47 et sont pris en charge dans les services de réanimation. La liste macabre s’est alourdie à cause des 8 cas de décès enregistrés ce vendredi.

A ce jour, 24459 patients ont été déclarés positifs dont 20284 guéris, 569 décès et 3605 sous traitement. Le ministère de la Santé et de l’Action sociale exhorte les Sénégalais à respecter les mesures barrières individuelles et collectives. Il insiste, toutefois, sur le port obligatoire et correct du masque.

Vous pouvez réagir à cet article