COVID 19 : DES PERTES ESTIMÉES À 450 MILLIARDS DE DOLLARS DANS LE SECTEUR DU TOURISME

news-details
OMT

Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), avec la mise en place inédite de restrictions sur les voyages partout dans le monde en raison de la pandémie de covid-19, les arrivées de touristes internationaux devraient baisser de 20 % à 30 % en 2020 par rapport aux chiffres de 2019, apprend-on sur le site d’informations de l’agence écofin.

Cette baisse pourrait entraîner une diminution des recettes du tourisme international dans des proportions comprises entre 300 et 450 milliards $, soit près d’un tiers des 1500 milliards $ de recettes générées en 2019.

L’Institution spécialisée des Nations unies relève que " compte tenu des tendances passées du marché, le covid-19 ferait perdre de cinq à sept ans de croissance ".

Elle fait observer qu’en 2009, avec la crise économique mondiale, les arrivées de touristes internationaux ont baissé de 4 % et que la pandémie de SRAS n’avait provoqué qu’un repli de 0,4 % en 2003.

Pour le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, « de tous les secteurs économiques, le tourisme est l’un des plus durement touchés ».

" S’il est encore trop tôt pour évaluer pleinement l’impact probable du covid-19 sur le tourisme, il est clair que des millions d’emplois dans le secteur risquent d’être détruits. Environ 80 % de toutes les entreprises touristiques sont des petites et moyennes entreprises (PME) et le secteur est en première ligne pour offrir des emplois et autres débouchés aux femmes, aux jeunes et aux populations rurales ", a-t-il ajouté.

Vous pouvez réagir à cet article