COVID-19 : LE SÉNÉGAL SORT DE LA ZONE ROUGE

news-details
TENDANCE BAISSIÈRE

Au bord de l’asphyxie sous l’impact du virulent variant Delta, le Sénégal souffle aujourd’hui. Selon la cartographie de l’évolution de la situation épidémiologique, du 16 au 23 août, les nouveaux cas ont varié entre 264, pic enregistré mercredi dernier, et 88 cas positifs recensés lors des dernières 24 heures.

Le tableau est loin des mille cas recensés en juillet dernier, surtout à l’occasion de la Tabaski, avec le mouvement important de populations qui a eu lieu entre Dakar et les régions intérieures, multipliant les cas par neuf et causé 68% de hausse des décès. La hausse est allée crescendo jusqu’à début août, avec Delta qui continuait à attiser la 3e vague.

D’ailleurs, à la même période, docteure Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) Afrique, lors du point hebdomadaire de l’agence onusienne, alertait sur la situation, au Sénégal. « Il s’agit d’un signal d’alarme clair indiquant que les hôpitaux des pays les plus touchés atteignent un point de rupture », sonnait-elle l’alarme, en référence à la hausse des cas de décès. Si la plupart de ces nouveaux décès sont enregistrés en Namibie, en Afrique du Sud, en Tunisie, en Ouganda et en Zambie, le nombre de contaminations a bondi en Algérie, au Rwanda et au Sénégal, notamment.

Aujourd’hui, c’est la décrue, après une virulente 3e vague. Pour rappel, celle-ci avait fait grimper le nombre de cas de coronavirus du pays, passant d’une dizaine le mois de juin, à environ 1 700 en juillet dernier. Parmi les seize pays surveillés de près par l’agence onusienne, le Sénégal sort de la zone rouge. D’après la cartographie sur l’évolution de la pandémie, cette semaine, il ne figure pas dans le top 5 Afrique, dominé par l’Afrique du Sud, avec 2 millions 690 mille 973 cas déclarés positifs, suivie du Maroc, 810 mille 949 cas, et de la Tunisie, 640 mille 897 cas.

Par contre, le Sénégal occupe la première place, au top 5 de l’UEMOA, avec 72 014 cas déclarés positifs depuis mars 2020. Il est devant la Côte d’Ivoire, 2e avec 53 645, et le Togo, qui complète le podium avec 19 614 cas.

Par ailleurs, dans le top 5 CEDEAO, il est classé 3eme, derrière le Nigéria, 1er avec 187 023 cas déclarés positifs, et le Ghana, 2e avec 114 584 cas.

Vous pouvez réagir à cet article