COVID-19 : PREMIERS VACCINS POUR L’AFRIQUE DU SUD DÈS JANVIER

news-details
SANTE/AFRIQUE

Dimanche, Zwelini Mkhize avait dit espérer récupérer de premiers vaccins en février, précisant que le calendrier dépendrait de négociations en cours avec plusieurs entreprises pharmaceutiques.

L’Afrique du Sud, pays le plus touché du continent par la pandémie de coronavirus, va enfin recevoir ses premiers vaccins, un million de doses en janvier puis un demi-million le mois suivant, a annoncé jeudi le ministre de la Santé.

Dimanche, Zwelini Mkhize avait dit espérer récupérer de premiers vaccins en février, précisant que le calendrier dépendrait de négociations en cours avec plusieurs entreprises pharmaceutiques.

« Aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir vous annoncer que le Serum Institute of India (SII) », le géant de la fabrication de vaccins, nous a autorisé à annoncer « que l’Afrique du Sud recevrait de leur part un million de doses en janvier puis 500.000 en février », écrit le ministre.

Cette version du vaccin développée par AstraZeneca et l’Université d’Oxford sera très largement destinée au personnel soignant, soit 1,25 million de Sud-Africains prioritaires, rappelle le ministre, affirmant que l’État prenait toutes les mesures nécessaires pour éviter tout retard administratif ou logistique. Le gouvernement espère vacciner les deux tiers de sa population d’ici la fin de l’année.

Zwelini Mkhize a appelé les Sud-Africains à se montrer « patients » avec le gouvernement, seul négociateur auprès des fabricants de vaccins. De nombreuses voix, syndicats et professionnels de santé, se sont émues, alors que plusieurs pays entamaient leurs campagnes de vaccination de l’absence de toute perspective concrète ces derniers jours. Mercredi soir, Pretoria a annoncé un nombre record de nouvelles contaminations en 24 heures, dépassant pour la première fois le seuil des 20.000 à 21.832.

Plus de 31.000 Sud-Africains sont déjà morts de complications liées au Covid-19.

Vous pouvez réagir à cet article