COVID-19 : PRÈS DE 80 MILLE EMPLOIS PERDUS

news-details
JURY DU DIMANCHE

La Covid-19 a mis à terre l’économie sénégalaise et cela n’a pas été sans conséquence dramatique. D’autant que des milliers de sénégalais se sont retrouvés au chômage. D’après Cheikh Diop, secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal - Forces du changement (CNTS-FC), près de 80 mille emplois ont été perdus au Sénégal à cause de la crise sanitaire. « La Covid-19 a frappé de plein fouet le monde du travail. Cette crise s’est très rapidement transformée en crise d’emploi et économique. A travers le monde, on recense plus de 100 millions d’emplois perdus. Au Sénégal, près de 80 mille emplois ont été perdus », a révélé Cheikh Diop, devant le Jury du dimanche, indiquant que cette estimation est dynamique. Poursuivant son argumentaire, il constate que beaucoup de secteurs ont souffert de cette pandémie. Parmi lesquels, le tourisme, l’hôtellerie, les transports, la restauration. « Aujourd’hui, cette pandémie nous a fait découvrir la vulnérabilité de certaines puissances », dit-il.

« LA COVID-19 A CONFINÉ L’ÉCONOMIE MONDIALE »

Avant d’ajouter : « la Covid-19 a confiné l’économie mondiale, a fermé les frontières que la mondialisation avait grandement ouvertes. Cela veut dire que la Covid-19 nous enseigne que le monde ne peut plus être gouverné sans des valeurs essentielles :le travail et la solidarité ». Ce sont, selon lui, des valeurs cardinales qu’il faut intégrer dans la gouvernance des humanités mais également dans l’élaboration des politiques publiques. « C’est la Covid-19 qui a ressuscité le mot résilience sociale. Aucun État, si puissant soit-il, ne peut se passer de la solidarité. Aucun État, si faible, ne démérite la solidarité. Ce sont des leçons que la pandémie nous enseigne », déclare le Secrétaire général de la CNTS-FC.

Vous pouvez réagir à cet article