COVID 19-UN CENTRE DE TRAITEMENT EN ATTENTE DE VALIDATION

news-details
LOUGA

La région de Louga souhaite l’autonomie en termes de gestion de ses malades du Coronavirus. Les deux (02) premiers cas enregistrés dans cette région ont été transférés à Saint-Louis. Mais, le médecin chef de Louga, Cheikh Sadibou Senghor pense cette tendance devrait être renversée si toutefois le centre de traitement, qui a été érigé dans ce sens, est validé au niveau central. « Déjà, nous avons anticipé un peu dans le cadre de la prise en charge. Maintenant, il faudrait que l’on anticipe dans le cadre de la disponibilité du centre de traitement. Il faudrait que la région de Louga soit autonome dans le cadre de la prise en charge des patients du Covid 19 », explique Senghor à Iradio.

De concert avec le directeur, le comité local de gestion des épidémies a mis en place, dans l’enceinte de l’hôpital régional de Louga, un camp pour les malades. Mais cet espace, qui ne peut accueillir que dix (10) patients, est en attente de validation au niveau central.

Actuellement, quatre-vingt-quatorze (94) personnes sont mises en quarantaine pour deux semaines dans la région de Louga. Si leur prise en charge est possible, c’est grâce, non seulement, à l’appui de l’Etat, mais également, aux bonnes volontés de la région qui donnent des participations imposantes, signale le médecin.

Vous pouvez réagir à cet article