CRISE AU PDS - LA FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE DE DAKAR JOUE LA CARTE DE L’APAISEMENT

news-details
POLITIQUE

La fédération départementale de Dakar ne privilégie pas la solution de l’exclusion d’Oumar Sarr et compagnie qui ont manifesté leur désaccord sur le remaniement effectué par le Secrétaire général du parti, Me Abdoulaye Wade. Pour les libéraux de Dakar, avant renvoyer quelqu’un du parti, il faudrait d’abord essayer de trouver les voies de réconciliation.
« Notre capacité n’est pas de sanctionner ou de juger. Le parti a un conseil de discipline et, à chaque fois qu’une situation s’est posée, c’est la commission de discipline qui s’auto-saisit et qui acte. Je pense qu’avant de chasser quelqu’un, il faut tout faire pour essayer de résoudre les problèmes », a déclaré Joseph Sarr, porte-parole de ladite fédération non sans préciser qu’il n’est pas au courant d’une quelconque médiation entre les frondeurs et le secrétaire général du Parti.

Auparavant, Joseph Sarr a lu en public la résolution faite par les 19 sections communales qui englobent la fédération départementale de Dakar. Ainsi, les membres de la fédération ont félicité Me Abdoulaye avant de lui apporter leur soutien total d’avoir renouvelé le Secrétariat national permettant à la jeunesse du parti d’occuper d’importants postes de responsabilité et de pouvoir participer plus efficacement à la reconquête du pouvoir.

En outre, ils ont exprimé leur soutien à Karim Wade qui, selon eux, « est en train de subir une injustice et une tentative d’élimination depuis plusieurs années. » De même, ils considèrent comme nulle et non avenue ce qu’ils appellent la énième tentative de déstabilisation du Pds. La fédération de la capitale appelle les militants du parti à se mobiliser avec engagement et détermination dans la lutte pour la défense des valeurs républicaines dans le pays sous la direction éclairée de Me Abdoulaye Wade.

Vous pouvez réagir à cet article