CTE DE ZIGUINCHOR : "PAS DE STAGIAIRE AU SERVICE DE RÉANIMATION", SELON LA DIRECTION

news-details
COVID 19

Le Directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor, Ndiamé DIOP, rectifie le coordonnateur du mouvement vision citoyenne, Madièye Diop Sané. Selon ce dernier, "un médecin stagiaire s’occupe du service de réanimation du Centre de traitement des épidémies (CTE)", à l’hôpital en question. Dans ses accusations, le plaignant s’est indigné de la situation, au moment où, fulmine-t-il, "la région enregistre de plus en plus de cas graves et de cas communautaires."

Les précisions de la Direction de l’hôpital

"La réanimation du CTE à Ziguinchor est gérée par un médecin anesthésiste-réanimateur de l’hôpital de la paix. Il est militaire et Professeur Assistant à l’Université Assane Seck de Ziguinchor", corrige, toutefois, Ndiamé Diop. Dans un communiqué reçu à Emedia, il ajoute que "le CTE dont (il est) l’Administrateur est coordonné par le Professeur Manga, Infectiologue qui a, à ses côtés, le Professeur Diatta, Pneumologue", dans le cadre d’une "une gestion mutuelle entre l’Hôpital Régional, l’Hôpital de la Paix et le District Sanitaire."

Par ailleurs, le document précise que "la réanimation du CTE est gérée par un médecin Anesthésiste Réanimateur de l’Hôpital de la Paix. Il est militaire et Professeur Assistant à l’Université ASSANE SECK de Ziguinchor. Depuis la deuxième vague, c’est lui qui s’est toujours occupé des malades en réanimation sans aucun problème. Pour la 3ème vague également, c’est lui qui est toujours là." Et, "pas plus tard qu’hier, il était dans le CTE en train de s’occuper des cas graves qui sont hospitalisés en réanimation", appuie le successeur de Martial Coly Bop à la tête de l’hôpital régional de Ziguinchor.

Vous pouvez réagir à cet article