CUDIS : MACKY A PROMIS DE DÉCRISPER LA SITUATION

news-details
SÉRIE DE MANIFESTATIONS

Les représentants des khalifes généraux ont été reçus par le Président de la République ce 7 mars 2021. Une occasion que les émissaires des organisations religieuses musulmanes ont saisi pour exprimer au Président de la République leurs regrets que le Sénégal, vitrine démocratique et havre de paix, ait connu des troubles majeurs ayant causé, pillages, morts et désolation depuis plusieurs jours. Cette rencontre s’est faite sous l’impulsion du Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal.

Ayant exprimé leur souhait à Macky Sall de le voir poser des actes de décrispation, et de prendre une posture d’empathie à l’égard du peuple sénégalais marqué par les conséquences sanitaires, économiques et sociales de la pandémie du Covid 19, le chef de l’État a répondu favorablement à leur demande.

En effet, selon le communiqué, "le Chef de l’Etat a déclaré avoir pris la pleine mesure de la gravité de la situation et des risques graves qui pèsent sur la stabilité légendaire du Sénégal. Il s’est engagé à parler aux sénégalais dans les prochaines heures. Le Président de la République Macky Sall a également promis de travailler à la décrispation sur les dossiers judiciaires qui ont été les déclencheurs des violences et a appelé toutes les composantes de la nation à contribuer à cette dynamique". 

Toujours dans la même optique, le Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal a également échangé avec des représentants de la société civile. Il a alors tenu à informer les membres de l’opposition du contenu de leurs discussions avec le Président de la République et les a appelés à renoncer à leurs manifestations afin de contribuer à cette dynamique salvatrice. 

Pour rappel, le Cadre unitaire de l’Islam au Sénégal (CUDIS) travaille à prévenir les risques de conflits intra-confessionnels et inter-confessionnels et toute autre menace sur la concorde nationale. Il regroupe les Scientifiques des confréries Mouridiyya, Tijaniyya, Khadriyya, Layene, la famille Omarienne, les Niassènes, les Associations islamiques comme le Rassemblement Islamique du Sénégal (RIS), la Jamaatou Ibaadou Rahmane, la Communauté Ahloul Bayt des Chiites, l’Association Islamique pour servir le soufisme, le pacte des « 1111 imams de Casamance », le Forum islamique pour la paix.

Vous pouvez réagir à cet article