CYBERCRIMINALITÉ : 17 NIGÉRIANS ARRÊTÉS PAR LA SECTION DE RECHERCHES

news-details
Sécurité

La Section de recherches de la gendarmerie a arrêté 17 ressortissants nigérians pour association de malfaiteurs, escroquerie, usurpations d’identités numériques et complicité. Ces derniers auraient fait beaucoup de victimes via le réseau social facebook.

C’est grâce à un renseignement que les gendarmes ont pu mettre la main sur ces ressortissants nigérians qui, selon Libération, vivaient tous dans un appartement situé à Guédiawaye, plus précisément au quartier Nimzatt. L’exploitation des 14 ordinateurs portables, 37 téléphones portables et d’un IPAD, saisis lors d’une perquisition dans l’appartement de quatre chambres, a permis d’établir que les mis en cause s’adonnaient à des activités illicites sur Internet.

En effet, grâce à des profils de femmes dont ils ont usurpé l’identité, ils ont pu piéger plusieurs hommes mariés qui ont commis l’erreur d’envoyer des vidéos intimes. Il n’en fallait pas plus pour les faire chanter au risque que les vidéos soient rendues publiques. Des femmes, qui croyaient aussi échanger avec des militaires américains ou des riches héritiers, se sont retrouvées dans le même piège.

Vous pouvez réagir à cet article