Cheikh Bamba Dièye : « Je ne voterai pas »

news-details

À son tour sur le perchoir de l’Assemblée nationale, le député Cheikh Bamba Dièye n’a pas mis des gants pour démonter le projet de loi instituant la suppression du poste de Premier ministre. Selon lui, l’urgence est ailleurs. À titre d’exemple, l’ancien ministre cite l’érosion côtière qui est en train de décimer certaines localités du pays.

Dans son argumentaire, le député, élu sur la liste Taxawu Sénégal, relève trois tares de la loi. Selon lui, il y a absence total de débat concernant ce projet. Ce qui pourrait bloquer toute discussion envisagée entre le pouvoir et l’opposition. Ensuite, pour Cheikh Bamba Dièye, cette loi va accroître davantage « les pouvoirs exorbitants du président de la République ». « Le Président n’est plus le chef de l’exécutif. Il devient lui-même l’exécutif », a-t-il souligné. Enfin, constate le député, le projet de loi, en examen, va réduire de manière drastiques les pouvoirs de l’Assemblée qui ne pourra plus s’immiscer dans les actions du gouvernement. Toutes choses qui lui font dire qu’il ne votera pas la loi.

Vous pouvez réagir à cet article