Crise à Expresso : Les travailleurs engagent un bras de fer contre la direction

news-details
TELECOMS

Expresso est dans l’impasse. L’opérateur de téléphonie mobile soudainaise serait en difficulté depuis la chute de Omar El Béchir.

Selon des informations d’iRadio, le PDG international, le président Rahmatalla, cherche asile. Le Directeur administratif et financier (Daf) est en voyage. Son intérim est assuré par un Sénégalais. Les travailleurs ne savent plus où donner de la tête. Le bilan se résume à divertissement (ignorance, dilatoire, bluff, promesses non tenues), dénoncent les travailleurs dans une déclaration parvenue à emedia.sn. « Le Directeur General refuse de parler à son personnel », souligne le collège des délégués. Qui entend son combat afin d’obtenir leurs droits les plus absolus au sein de cette entreprise. Rappelant que la création d’un cadre syndical n’a pas eu l’effet escompté. « Trop c’est trop, fulminent les travailleurs. Le Directeur général a pris la lourde responsabilité d’ouvrir une ère de tension sociale dans l’entreprise. »

Par conséquent, disent-ils, ils comptent saisir les autorités administratives en charge du travail de tous ces manquements et leur notifier que le Directeur général de Expresso sera responsable de tout mouvement opéré au sein de l’entreprise. Dans le cadre de cette lutte, le Collège va tenir une rencontre pour l’élaboration d’un mémorandum.

Vous pouvez réagir à cet article