image

"DAKAR CAPITALE DE LA MUSIQUE AFRICAINE"

image

La 8e édition des AFRIMA “All Africa Music Awards” se tiendra à Dakar du 12 au 15 Janvier 2023. En prévision de cet événement, les promoteurs des AFRIMA ont organisé une conférence ce vendredi 04 novembre 2022 dans la salle Adriana du King Fahd Palace à Dakar.
C’est “le plus grand événement de musique en Afrique”, clame Mike Dada, président d’AFRIMA. C’est la première fois que l’événement se tient dans un pays francophone, les sept premières cérémonies se sont tenues entre le Nigeria et le Ghana. La productrice associée de l’événement Victoria Nkong s’explique : “AFRIMA est notre propriété à tous (…) fait pour l’Afrique”, pour permettre de “vendre une meilleure image de l’Afrique”, montrer le continent n’est pas que “conflits” et “guerres”.

Le choix du Sénégal, “pays de Youssou Ndour et de Baaba Maal...”
Le choix du pays de la “Téranga” était normal, car AFRIMA “est une plateforme pour réunir les africains”, rappelle M. Dada. Mme Nkong rajoute que “le Sénégal est un grand pays de la culture et de la musique africaine (…) surtout que le président sénégalais est l’actuel président de l’Union Africaine, notre partenaire principale”.

Plusieurs représentants du pays hôte se sont félicités de ce choix. L’artiste Dj Awadi se réjouit de cela, car “on avait besoin de ces événements au Sénégal”. Gunman Xuman, autre artiste sénégalais, espère que cet événement va permettre de rehausser la culture de musique au pays, il s’explique : “la culture sénégalaise avait beaucoup de potentiel avec Baaba Maal, Youssou Ndour, Ismaïl Lo... ”, malheureusement dans la nouvelle génération, il n’y a pas de jeunes qui représentent le Sénégal à l’international”. Des représentants de l’Etat ont aussi salué ce choix. Le représentant du ministre de la Culture Ousseynou Baro Dione évoque “le plaisir d’être le premier pays d’Afrique francophone” à accueillir cette cérémonie” et assure que “le choix est judicieux pour le pays de Youssou Ndour et de Baaba Maal”. Ousseynou Ba, représentant du ministre du Tourisme, jubile : “quand la culture marche, le tourisme marche”.

Panel des artistes, entre expérience et entreprenariat
Un panel composé de plusieurs artistes (Jeeba, Dj Moh Green, Olisa Adibua...) a lancé les débats. Les artistes ont été invités par Boubacar Diallo dit Dj Boubs du Groupe Emedia, modérateur de l’événement, à raconter leurs expériences d’artiste et à se prononcer sur la structuration et l’entrepreneuriat de l’industrie de la musique en Afrique.

Une comparaison montre que la culture de la musique est moins exploitée en Afrique francophone qu’en Afrique anglophone. Jeeba, artiste sénégalais, justifie par : “la langue est une barrière”. Dj Moh Green, artiste français d’origine algérienne, préconise “des collaborations entre artistes" pour y remédier. Le producteur et animateur de radio nigérien, Olisa Adibua rappelle que la musique a vraiment progressé dans les pays d’Afrique anglophone “durant les 20 dernières années” et que pour y arriver, l’Afrique francophone doit s’en inspirer. Il précise “il faut être structuré” avant de rajouter “il ne faut pas forcément être musicien ou rappeur pour réussir dans l’industrie de la musique, on peut aussi être producteur, compositeur, auteur, éditeur ou vidéaste” en guise d’encouragement aux jeunes africains d’entreprendre dans cette industrie.

Remise de trophées et de certificats
À la fin de la cérémonie, les représentants des ministres ont reçu des trophées symbolisant la tenue de la 8e édition des AFRIMA à Dakar. Il y a eu ensuite la remise de certificats de nominés à deux artistes sénégalais Jeeba et Sidy Diop, qui espèrent remporter des Awards en janvier prochain sur leur terre. Ils seront accompagnés de Viviane Ndour, Wally Seck, Dip Dundu Gis et Bass Thioung, absents de la conférence de presse, qui sont aussi nominés.

Les partenaires d’AFRIMA (Union africaine et Subatel) ont réitéré leurs engagements et assurent vouloir continuer à promouvoir la culture de la musique en Afrique.

Harouna DIENG (Stagiaire)

5 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article