image

DAKAR CAPITALE DE LA MUTUALITÉ

image

« Atteindre la Couverture Maladie Universelle en Afrique par les Mutuelles : Articuler de nouveaux partenariats entre mouvements sociaux, acteurs économiques et pouvoirs publics ». C’est le principal thème de la Conférence Internationale Mutualiste Africaine que l’Association internationale de la mutualité (AIM) et ses partenaires comptent organiser les 15 et 16 mars 2022 à 2022 à Dakar

La conférence dont le parrain est le Ministre sénégalais du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale (MDCEST), aboutira, selon un communiqué parvenu à notre rédaction, à l’adoption d’un texte consensuel qui présentera les points de vue et les conseils des mutuelles sur la manière de façonner de nouveaux partenariats pour accroître la couverture sanitaire universelle en Afrique.

En effet, note le texte, l’accès à la protection sociale et à la santé reste un défi dans le continent, car trop peu de personnes ont accès aux régimes de protection pertinents et les systèmes de santé restent mal équipés, tant en termes d’infrastructures sanitaires que de professionnels de la santé. C’est dans ce sens que l’Union européenne a développé une nouvelle stratégie et un nouveau partenariat avec l’Afrique, qui sera matérialisée par la tenue, durant le premier semestre 2022, d’un « Sommet Union européenne-Union africaine ».

Selon la même source, des organisations telles que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation internationale du Travail (OIT) communiquent fréquemment sur l’élaboration de bonnes politiques de protection sociale, réaffirmées aujourd’hui, comme une priorité et figurant désormais en bonne place dans l’agenda international.

Ainsi, la Conférence va réunir à la Sphère ministérielle de Diamniadio, une cinquante de participants venus de plusieurs pays et des centaines d’autres vont suivre les travaux en ligne.

L’un des objectifs est de créer des systèmes de santé et de protection sociale résilients à partir d’une coopération multi-acteurs, basée sur une définition précise des rôles de chacun afin de sortir de la crise.

Pour rappel, la Conférence de Dakar fait suite à celle de Lomé, organisée les 22 et 23 janvier 2019 et qui a réuni, sous le Haut Patronage de la Présidence de la République togolaise et en collaboration avec l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), un public de plus de 200 mutualistes et décideurs directement impliqués dans l’élaboration ou la gestion des politiques de protection sociale et de santé. L’événement a abouti à l’adoption de la Plateforme de Lomé, un document promu par le mouvement mutualiste africain et soutenu par le monde mutualiste international.

L’Association Internationale de la Mutualité (AIM) est l’association faîtière des mutuelles de santé à but non lucratif, des fonds d’assurance maladie et des financeurs de soins de santé d’Afrique, d’Europe et d’Amérique latine. Ses 55 membres issus de 28 pays offrent une couverture santé à environ 240 millions de personnes dans le monde. Sur le continent africain, l’AIM travaille avec la Mutualité Française, la Synergie MASMUT et le programme PASS, qui ont des activités étendues en Afrique occidentale et centrale.

12 mars 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article