DAKAR, PLAQUE TOURNANTE DE LA DIPLOMATIE MONDIALE

news-details
LA CHRONIQUE DE MAMOUDOU

Un président, Recep Tayip Erdogan de la Turquie, puis un Premier ministre, Justin Trudeau du Canada, et enfin un Secrétaire d’Etat, Mike Pompeo des Etats-Unis d’Amérique... En un temps record en ce début 2020, la capitale sénégalaise a accueilli une série de visites de sommités politiques venues de divers horizons. Pour Mamoudou Ibra Kane, ce ballet n’est pas anodin. Pour lui, pour savoir pourquoi le Sénégal est devenu un pays "intéressant", il faudrait certainement chercher vers son nouveau statut de "pays pétrolier". Mais il n’y a pas que les réceptions pour Macky Sall, note Mamoudou Ibra Kane. Il y a aussi la série de déplacements engagée toujours avec le même prétexte de la diplomatie.

Vous pouvez réagir à cet article