image

DAKAR RAPPELLE L’AMBASSADEUR YURII PYVOVAROV À L’ORDRE

image

Des volontaires sénégalais pour défendre l’intégrité du territoire ukrainien face à l’invasion russe, c’est ce que le diplomate ukrainien accrédité à Dakar à chercher à avoir. En retour, c’est un niet catégorique et un rappel à l’ordre que la diplomatie sénégalaise lui a servi.

Le Ministère des Affaire étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur n’a pas tardé à réagir, suite à l’appel à l’aide de l’Ukraine qui veut recruter des volontaires ou combattants étrangers en terres sénégalaises. Dans un communiqué, le ministère a fermement condamné cet acte du diplomate ukrainien. « Ce 03 mars 2022, le Sénégal a appris avec étonnement, la publication sur la page Facebook de l’Ambassade de la République d’Ukraine à Dakar, d’un appel aux citoyens étrangers, à venir à l’aide à l’Ukraine, avec, en appui un formulaire d’inscription », indique la note du Ministère.

C’est ainsi que, précise le communiqué, « son Excellence Monsieur Yurii Pyvovarov, Ambassadeur d’Ukraine au Sénégal, a été immédiatement invité au Ministère aux fins de vérification et d’authentification de cette publication ». Ce qui a été confirmé par l’Ambassadeur qui précise même que 36 candidats volontaires se sont déjà inscrits.

Au regard de la gravité de tels faits, le Ministère a officiellement notifié, au nom du Gouvernement et de la République du Sénégal, « une note verbale de protestation condamnant fermement cette pratique qui constitue une violation flagrante de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, notamment en ce qui concerne l’obligation de respect des lois et règlements de l’Etat accréditaire ».

En conséquence, le Ministère a « invité instamment l’Ambassade à retirer, immédiatement, l’appel sus-indiqué et cesser, sans délai, toute procédure d’enrôlement de personnes de nationalité sénégalaise ou étrangère, à partir du territoire sénégalais ». Faute de quoi, le Ministère « se réserve le droit de prendre toute décision qu’appelle la situation ».

Le Ministère tient à préciser que « le recrutement de volontaire, mercenaires ou combattants étrangers sur le territoire sénégalais est illégal et passible des peines prévues par la loi ».

Adama Aidara KANTE

4 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article