image

DAKAR TENTE D’IMPOSER ADAMA DIENG

image

Le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme va bientôt avoir un nouveau Président. L’ancienne Présidente du Chilli, Michelle Bachelet, devra quitter son poste au mois d’août. Mais en attendant Dakar a proposé Adama Dieng.

À la tête de l’influent Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme (Hcdh) depuis 2018, Michelle Bachelet ne briguera pas un second mandat. L’ancienne présidente du Chili de 2006 à 2010, puis de 2014 à 2018, devrait quitter son poste au mois d’août. Pour la remplacer, Dakar a proposé au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, la candidature du diplomate sénégalais Adama Dieng. Ce dernier est depuis novembre 2021 l’expert indépendant de l’Onu pour les droits de l’Homme au Soudan.

Agé de 72 ans, Adama Dieng est familier des arcanes onusiens : en 2001, il avait été nommé par Kofi Annan au poste de greffier du Tribunal international pour le Rwanda (Tpir). De 2012 à 2020, il a été conseiller spécial du secrétaire général de l’Onu pour la prévention du génocide, une fonction qu’il a successivement occupée sous Ban Ki-moon, puis Antonio Guterres. En effet, ce n’est pas la première fois qu’il se présente à la direction du Hcdh. En 2018, il avait déjà été candidat malheureux face à Michelle Bachelet. Adama Dieng devra néanmoins faire face à moins d’une petite dizaine de prétendants, parmi lesquels l’ancien ministre de la Justice croate, Ivan Simonovic, la Coréenne Kang Kyung-wha ou encore l’Argentin Federico Villegas.

Ndèye Anna NDIAYE

19 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article