DE LA NÉCESSITÉ D’EN FINIR AVEC LE RÈGNE DE LA MÉDIOCRITÉ (PAR PAPA DEMBA THIAM)

news-details
CONTRIBUTION

La régression intellectuelle, morale et sociale a atteint un tel niveau sur le plan global, que des personnes normalement éduquées sont devenues des étrangers sur cette terre, au sens de Albert Camus. C’est pour cela que des médiocres règnent presque partout, en politique comme en entreprise. Cela a donné la contamination globale du Covid19, l’endettement insoutenable qui en suivra pour générer des crises économiques, financières, sociales et de la pauvreté pour tous.

Le pouvoir de l’incompétence s’observe à l’échelle de toute une société globalisée où la médiocrité est érigée en vertu. Plus gravement, il est devenu une affaire de congruence, au sens mathématique du terme. C’est comme si les gens intelligents, instruits, capables et désireux de servir leurs peuples n’avaient plus leur place dans une société où l’état de raison dominant projette la réalité la tête en bas. Comme le disait Thomas Gray, “là où l’ignorance crée le bonheur, c’est de la folie que d’être sage”. Il est temps de rééduquer notre état de raison collectif pour revenir aux fondamentaux d’une civilisation de l’universel dominée par la #raison Citoyenne et non pas par des #réflexes, tel que nous y habitue la pratique irréfléchie de la communication effrénée sur réseaux sociaux.

Vous pouvez réagir à cet article