image

DE NOUVELLES RÉVÉLATIONS SUR CE QUI S’EST PASSÉ DANS LE VIOLON DE LA POLICE

image

Contrairement aux déclarations du Procureur, la victime s’est cognée contre la porte de la cellule de garde à vue une seule fois. Cette révélation a été faite par une source citée par le journal Enquête. Selon le canard, les choses se sont passées le samedi 25 juin 2022.

Lorsque les autres présumés membres des ‘’forces spéciales’’, arrêtés en même temps, discutaient tranquillement dans le violon, Mancabou, lui, s’était isolé un peu. ‘’ Il avait l’air très anxieux et bizarre. Tantôt, il croise les bras, tantôt, il les décroise. Tantôt, il les met dans les poches, tantôt il les enlève : il gratte la tête. Il n’était vraiment pas dans son assiette », confie l’interlocuteur du journal.
Selon la source, contrairement à la déclaration du Procureur, Francois Mancabou ne s’est cogné qu’une seule fois. « On le voit faire un sprint et cogner violemment la tête contre la porte de la cellule, raconte l’interlocuteur du journal. Contrairement à ce qui a été dit par le procureur, il ne l’a fait qu’une seule fois dans la vidéo et il est aussitôt tombé et s’est évanoui. Cela a été tellement rapide que tout le monde a été surpris », lit-on dans le journal.

EMEDIASN

18 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article