DÉCÈ DE THÉONESTE BAGOSORA, CONSIDÉRÉ COMME L’INSPIRATEUR DU GÉNOCIDE

news-details
Rwanda

Il était surnommé le "Himmler du Rwanda" ou le "colonel de l’Apocalypse" : après avoir atteint les plus hauts cercles du pouvoir grâce à une carrière militaire brillante, Théoneste Bagosora était devenu le "cerveau" du génocide au Rwanda de 1994.

Ce colonel de l’armée rwandaise est décédé samedi, à l’âge de 80 ans, au Mali où il purgeait sa peine pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Initialement condamné à la prison à vie en 2008 par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) basé à Arusha (Tanzanie), il avait vu sa peine réduite à 35 ans de prison en appel en 2011.

Celui qui occupait en 1994 le poste de directeur de cabinet au ministère rwandais de la Défense a toujours nié le rôle qu’on lui prête dans le génocide qui a fait, en une centaine de jours, 800.000 morts, selon l’ONU, principalement au sein de la minorité tutsi.

Vous pouvez réagir à cet article