DÉCÈS D’AMAR MAFATIM MBAYE : POURQUOI L’AUTOPSIE N’A PAS ENCORE ÉTÉ RÉALISÉE

news-details
HÔPITAL LE DANTEC

Il faudra attendre encore pour connaitre les résultats de l’autopsie sur le corps d’Amar Mafatim Mbaye, le jeune tué dans la nuit du dimanche au lundi à Thiès, dans des conditions non encore élucidées. La raison, c’est que l’autopsie n’a pas encore été réalisée.

Mais, contrairement à une rumeur qui s’est propagée ce lundi, faisant état du décès, des suites d’un malaise, d’un agent du service anatomo-pathologie de l’hôpital Aristide Le Dantec qui aurait retardé l’autopsie sur le corps du jeune Amar Mafatim Mbaye. Il n’en est rien, selon les responsables de l’hôpital.

Cet agent décédé, un certain Abdoulaye Sow, ne travaille pas audit hôpital mais au département Anatomo-pathologie de la faculté de Médecine de l’UCAD. Sa mort, survenue chez lui, n’a absolument rien à voir avec le fait que l’autopsie ne soit pas encore réalisée.

Selon nos informations, le corps est arrivé tardivement à l’hôpital Aristide Le Dantec, trouvant sur place cinq corps pour des autopsies déjà engagées sur certains. L’autre raison du retard, c’est l’absence de la police scientifique qui, pour les besoins de l’enquête, doit obligatoirement assister à l’autopsie.

Vous pouvez réagir à cet article