DÉCÈS D’UNE DES SOEURS SIAMOISES SÉPARÉES À ALBERT ROYER

news-details
Opération des siamoises à Albert Royer

Adji est décédée. Une des soeurs siamoises séparées à l’hôpital Albert Royer a succombé, dans la nuit du samedi 22 décembre, au dimanche 23 décembre 2018. Selon des sources hospitalières, il s’agit du bébé qui présentait un dysfonctionnement cardiaque. La nouvelle est confirmée par le Docteur Gabriel Ngom, chef de service chirurgie pédiatrique à l’hôpital Albert Royer de Fann. Qui explique que le bébé a, eu une hémorragie. Après plusieurs heures pour tenter de la sauver, elle a finalement succombé. « Elles n’avaient pas saigné lors de l’opération mais elle a beaucoup saigné hier (samedi) », indique le médecin.

Après 48 jours de vie, Adji et Sophie nées à l’hôpital de Pikine, ont été opérées avec succès par les professeurs Gabriel Ngom et Marie Ndoye le 20 décembre 2018 à Fann au bout de 6 heures d’opération. Elles étaient liées par le sternum, le péricarde, c’est-à-dire l’enveloppe du cœur, et principalement par les foies, selon les responsables de Albert Royer du Centre hospitalier national universitaire de Fann, l’un des plus grands hôpitaux du Sénégal.

Dans un entretien accordé à iRadio, le Professeur Gabriel Ngom expliquait que l’une des jumelles, « a une petite malformation cardiaque qui n’est pas quand même incompatible avec la vie. »

Vous pouvez réagir à cet article