image

DÉCÈS DE IMAM MOUSTAPHA GUÈYE (LETTRES MUSULMANES)

image

Et un de plus. Les tristes nouvelles se succèdent. La dernière en date est la disparition, ce lundi à Paris, en France, de El Hadji Moustapha Guèye, président de l’association des imams et oulémas du Sénégal, célèbre pour avoir, pendant longtemps, co-présenté une émission religieuse intitulée "Lettres musulmanes", tous les jeudis soirs à la RTS.

El Hadji Moustapha Guèye s’est éteint à l’âge de 85 ans. Fils d’un érudit, Cheikh Alpha Codé Guèye, il est né en 1937 à Thiarène, dans la région de Matam. Il fit ses humanités au Saloum, où il a côtoyé Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass avant de se rendre au Maroc pour y poursuivre ses études supérieures à l’université ALQRUWAYNI, dans la ville sainte de "FEZ" pendant quatre ans.

C’est à son retour qu’il a lancé l’émission "Lettres musulmanes - tontu bataxaal" (réponses aux lettres), dans laquelle il créerait une certaine interaction avec les téléspectateurs qui posaient des questions sur la pratique de la religion. Des questions qui lui étaient envoyées par voie postale.

En outre, Imam Moustapha Guèye a occupé plusieurs postes au sein de la fédération des arabisants au Sénégal, du Conseil Supérieur Islamique et de l’association des imams et oulémas du Sénégal. Il a également été Conseiller technique du président Léopold Senghor mais aussi d’Abdou Diouf à la Primature comme au Palais. Sous le magistère d’Abdoulaye Wade, il a été Commissaire au pèlerinage à La Mecque entre 2006 et 2007.

Babacar Ndaw FAYE

20 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article