DÉCÈS DU DÉTENU FALLOU KA : TROIS POLICIERS ET UN ASP PLACÉS SOUS MANDAT DE DÉPÔT

news-details
JUSTICE

Trois (3) policiers, Daouda Ndiaye, Ndongo Kane et Baba Coundoul, et un (1) agent de sécurité de proximité (ASP), Louis Diouf, ont été placés sous mandat de dépôt hier lundi, 27 mai. Ils sont poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort de Fallou KA, à la Maison d’arrêt et de Correction (MAC) de Diourbel. Le prévenu en question a été interpellé, le 27 avril dernier, pour offre et cession de chanvre indien lors de son arrestation. Les mis en cause étaient en service au commissariat urbain de police de Mbacké.

D’après Enquête, le Procureur avait ordonné une autopsie après le décès du prévenu, âge de 24 ans, le 2 mai dernier. Le certificat du genre de mort établi par le médecin-légiste, Dr Saint Charles Nabab Kouka, expert en dommage corporal en service à l’hôpital départemental de Mbour, a mis en évidence « un arrêt cardio-respiratoire total » et de « multiples abrasions contuses au niveau de l’épaule gauche, de la face postérieure du thorax et de l’abdomen, des régions fessières, droite et gauche (abrasions très étendues) ».

En médecine, l’abrasion cutanée est définie comme « l’usure par frottement de la peau ou d’une muqueuse, aboutissant à la perte d’un fragment plus ou moins épais de peau ou de muqueuse. »

Vous pouvez réagir à cet article