DÉCÈS DU GÉNÉRAL MAMADOU NIANG, ANCIEN MINISTRE DE L’INTÉRIEUR

news-details
NECROLOGIE

Une autre triste nouvelle est venue s’ajouter à ce lundi 28 décembre 2020. Quelques heures après le décès du maire de Dalifort-Forail, Idrissa Diallo, nous venons d’apprendre celui d’une autre illustre personnalité du paysage politique sénégalais : le Général Mamadou Niang. L’ancien ministre de l’Intérieur du Sénégal, de 2000 à 2003, a rendu l’âme ce lundi soir à l’hôpital Principal de Dakar, des suites d’une maladie.

Après son passage à la Place Washington, le Général Niang avait été nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Sénégal au Brésil, puis en Grande-Bretagne.

Dernièrement, le Général Niang avait été porté à la tête de la Commission politique du Dialogue national.

Né en 1938 à Podor, il a servi le Sénégal à différentes fonctions. D’abord instituteur à Gaol de 1960 à 1962, il a ensuite été aide de camp du Chef d’état-major général des armées Jean Alfred Diallo, avant d’assumer plusieurs responsabilités au sein de l’armée sénégalaise, de Commandant de secteur dans le Balantacounda à Sous-chef d’État major général des armées.

Par la suite, loué pour ses qualités d’homme de consensus, le Général Niang a occupé la fonction de Président de l’Observatoire national des élections (Onel, 1997-98), dirigeant ainsi la tenue des élections législatives de 1998, précédent la première alternance démocratique de l’histoire du Sénégal.

Plus de 20 ans plus tard, quand il s’est agit de trouver un homme de consensus pour conduire le dialogue politique, le choix porté sur sa personne n’a pas fait l’objet de contestation.

Il est décédé ce lundi, 28 décembre 2020, à l’âge de 82 ans. Emedia présente ses sincères condoléances à sa famille, ses amis, ses collègues de l’armée et à toute la Nation sénégalaise.

La levée du corps du général Niang se tiendra ce mardi, à 15h à la mosquée omarienne et l’enterrement est prévu juste après au cimetière de Yoff.

Vous pouvez réagir à cet article