DÉCONFINEMENT : LE SÉNAT NE VALIPE PAS LE PLAN DU GOUVERNEMENT

news-details
FRANCE

Étant donné l’échiquier politique du Sénat, ce dénouement était prévisible. Dominée par une majorité d’élus Les Républicains, la Chambre Haute n’a pas validé ce lundi le plan de déconfinement détaillé par Édouard Philippe. Par 89 voix contre 81 favorables et 174 abstentions, les sénateurs ont mis en minorité le gouvernement, mais de façon symbolique. Conformément à l’article 50-1 de la Constitution, il ne s’agit en rien d’un vote contraignant.
Cette abstention massive est principalement le fait du groupe LR. L’essentiel des votes contre proviennent quant à eux des rangs socialistes et communistes.

Mardi dernier, la stratégie de déconfinement présentée par le Premier ministre avait été approuvée par l’Assemblée nationale, par 368 voix contre 100, et 103 abstentions. Là aussi, il s’agissait d’un vote à portée symbolique.
Les centristes et radicaux derrières l’exécutif
Au Sénat, 135 sénateurs LR se sont abstenus et 7 ont voté pour. Le chef de file des sénateurs de droite Bruno Retailleau a reproché au gouvernement un "pari à quitte ou double" :
"Personne ne peut dire si vous aurez la semaine prochaine suffisamment de masques pour protéger tous les Français" face au coronavirus, a-t-il mis en garde.

Côté gauche, le groupe CRCE à majorité communiste a voté contre, tout comme les socialistes (68 contre, 2 abstentions et une voix pour).
Outre les sénateurs La République en marche, unanimes pour soutenir le gouvernement, les groupes Union centriste et RDSE (à majorité radicale), ont très largement validé ce plan de déconfinement. Le patron du groupe LaREM François Patriat a salué la "gestion pragmatique" du gouvernement, malgré un déconfinement "risqué".

Vous pouvez réagir à cet article