PHASE II DU PSE : DÉJÀ, 1358 MILLIARDS D’ENGAGEMENT

news-details
GROUPE CONSULTATIF DE PARIS

Il a fallu moins de 24 heures pour convaincre les investisseurs. Le Sénégal qui vient d’entamer les travaux de la réunion du Groupe consultatif qui s’est ouvert à Paris, ce lundi, 17 décembre a levé 1358 milliards de francs CFA. La Banque Africaine de Développement (BAD) a consenti au financement de la 2e phase du Plan Sénégal Emergent.

Dans son allocution faite, ce lundi, à la cérémonie d’ouverture du Groupe consultatif de Paris, le vice-président, Akinwumi Adseina annonce que son institution a décidé de donner 41% du montant sollicité par le Sénégal. La Banque Mondiale a décidé de débloquer une somme 200 milliards F CFA pour financer des projets du secteur privé, soit au total 1358 milliards FCFA.

A noter également que les partenaires traditionnels de l’Etat du Sénégal sont presque tous présents au siège de la Banque mondiale. Il s’agit de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international (Fmi), de la Banque ouest-africaine de développement (Boad), de la Banque africaine de développement (Bad), de la Banque islamique de développement (Bid), du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), le Japon, la Chine, la France.

Vous pouvez réagir à cet article