DÉJÀ 20 INCIDENTS DONT 4 AVEC VIOLENCES CONTRE LES JOURNALISTES EN 2020

news-details
MEDIAS

Très en colère, les journalistes ont sonné la mobilisation hier pour protester contre la violence subie par Adja Ndiaye, caméraman agressée par la police, et réclamer que ces actes contre les acteurs de la presse cessent.

Le SYNPICS, le CORED, la Convention des jeunes reporters, l’association des journalistes-photographes professionnels, celle de la presse en ligne, en compagnie d’Article 19, Reporters sans frontières, et d’autres organisations de la société civile, ont franchi les portes du ministère de l’Intérieur pour déposer leur lettre de protestation. Ils ont tous dénoncé avec vigueur la série d’agressions dont sont victimes les professionnels des médias, de la part des forces de l’ordre.

"La CAP vient, par la présente, protester vigoureusement contre la violence gratuite et répétée dont les éléments de la police nationale font montre de plus en plus, sur le terrain, à l’encontre des acteurs des média. Entre le mois de janvier et maintenant, une vingtaine d’incidents dont quatre avec violence physique sont répertoriés, mettant en cause directement des éléments de la police", a martelé Cellou Diallo, le président de l’Union des journalistes-photographes professionnels du Sénégal.

Vous pouvez réagir à cet article