DÉJÀ QUALIFIÉE, LA GAMBIE VEUT FINIR EN APOTHÉOSE FACE À LA RDC

news-details
ÉLIMINATOIRES CAN 2022

Au bout d’un parcours quasi sans faute, les Scorpions de Gambie se sont envolés, ce weekend, vers la RDC avec le ticket de la qualification en poche. Une première dans l’histoire.

Cet après-midi, l’équipe disputera son dernier match avec un objectif bien déterminé en tête : remporter la rencontre et terminer premier du groupe D avec 13 points. L’adversaire, actuellement troisième du groupe derrière le Gabon ne cherchera la victoire que pour l’honneur à domicile. Par ailleurs, près de trois ans après son arrivée à la tête de l’équipe gambienne de football, le technicien belge, Tom Sainfiet vient de renouveler son contrat jusqu’en 2026.

« Le moral est au zénith… », ressasse-t-on dans l’entourage des Scorpions depuis la qualification historique décrochée à domicile, ce jeudi, contre l’Angola. Une victoire suivie d’une liesse populaire qui a gagné l’ensemble du pays, ces derniers jours.

En s’envolant pour la RDC, ce samedi, l’équipe na qu’une seule idée en tête : finir premier du groupe, pour le moral et bien préparer la CAN. Pour ce faire, l’équipe est au complet. Le sélectionneur comme les joueurs ne cachent leur enthousiasme et optimisme pour terminer en beauté ce tournoi qui a vu la qualification historique de la Gambie à la CAN. Une nouvelle qui se faisait désirer durant de nombreuses générations de joueurs.

En marge de cette qualification, Kaba Bajo, le président de la Fédération gambienne de football l’a fait savoir. Cette qualification sera célébrée en grande pompe à sa juste valeur, au retour de l’équipe du Congo.

La Gambie a finalement occupé la place de la RD Congo, à la surprise générale. Le Congo étant considéré comme une grande nation de foot qui a remporté la CAN à maintes reprises et qui a participé aux quatre dernières éditions.
Sa défaite 3-0 face au Gabon, la semaine dernière, a compromis toute qualification et a remis en cause l’avenir de l’entraîneur congolais, Christian Nsengi-Biembe. Alors que le succès aujourd’hui ne compterait que pour du beurre, c’est peut-être lavenir du coach qui est enjeu.

Coté gambien, on ne change pas une équipe qui gagne. La même composition d’équipe est attendue comme contre l’Angola à domicile. Omar Colley, Pa Omar Jagne, Sundberg à la défense, Lamin Jallow, Marreh et Manneh et Dawda Ngum au milieu, le duo Assan Ceesay, auteur du but de la qualification et Moussa Barrow, l’attaquant de l’Atalanta Bergame, devrait être à l’attaque.

Vous pouvez réagir à cet article