image

DÉMISSION DU PREMIER MINISTRE ET DE L’ENSEMBLE DU GOUVERNEMENT

image

Le gouvernement du Burkina Faso a démissionné mercredi 8 décembre dans la soirée, après plusieurs manifestations de la population dénonçant son incapacité à lutter contre les attaques jihadistes récurrentes qui endeuillent chaque semaine ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Christophe Joseph Dabiré, Premier ministre du Burkina, a remis une lettre de démission au président Roch Marc Christian Kaboré qui l’a acceptée. "Il est mis fin aux fonctions de Premier ministre de Christophe Joseph Dabiré", a déclaré sur la télévision publique le secrétaire général du gouvernement, Stéphane Wenceslas Sanou, lisant un décret présidentiel.

La démission du Premier ministre entraîne automatiquement celle du gouvernement, selon la loi au Burkina Faso. Conformément aux textes, "les membres du gouvernement sortant assurent l’expédition des affaires courantes des départements ministériels jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement", a précisé Stéphane Wenceslas Sanou.

"J’invite les Burkinabè, dans leur ensemble, à se mobiliser, pour soutenir le président du Faso et le nouvel exécutif qui sera mis en place. Je reste convaincu que c’est dans une unité d’action que nous pourrons relever les défis auxquels notre pays et notre peuple sont confrontés", a déclaré Christophe Joseph Dabiré sur sa page Facebook.

EMEDIASN

9 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article