« DES DRONES POUR SURVEILLER LA FORÊT »

news-details
Mame Thierno Dieng

La surveillance terrestre ne suffit plus. C’est ainsi que le Sénégal, après l’adoption du nouveau Code forestier, pense à l’acquisition de drones pour la surveillance des forêts. L’assurance est donnée par le ministre de l’Environnement, Mame Thierno Dieng. Il défendait son projet de budget, hier vendredi, 30 novembre à l’Assemblée nationale. Ledit budget a été arrêté à l’unanimité à plus de 25 milliards FCFA.
« La protection des forêts est un moyen d’atténuation des effets du changement climatique parce que les forêts jouent un rôle important en séquestrant les gaz à effets de serre et participent aussi à la régulation du climat en améliorant la qualité de l’air et permettant de stopper l’avancée du désert », motive l’autorité de tutelle.

Vous pouvez réagir à cet article