DES EXPERTS DE L’OPPOSITION À LA DAF

news-details
FICHIER ELECTORAL

Le Front de résistance nationale (FRN) se signale après la mise en ligne du fichier électoral, un portail d’informations permettant aux électeurs de vérifier leur inscription sur les listes électorales. Dans un communiqué parvenu à emedia.sn, l’opposition indique avoir déposé au ministère de l’Intérieur, ce depuis vendredi dernier, une lettre à travers laquelle Oumar Sarr et Cie annoncent à Aly Ngouille Ndiaye qu’ils enverront à la Direction de l’Automatisation des Fichiers (DAF), leurs experts.

Les opposants veulent « exercer (leur) droit de regard et de contrôle sur la tenue du fichier électoral que leur confère la loi », motivent-ils dans leur lettre.

Ils soutiennent : « conformément aux dispositions de la loi portant code électoral, notamment en son article L48, nous avons décidé d’envoyer à la DAF le jeudi 15 novembre 2018 à 10h des experts de nos partis contrôler « la tenue du fichier général des électeurs ». Et rappellent « à toute fin utile, que cette prérogative n’a rien à voir avec le fait que votre département doit nous remettre quinze jours au moins avant les scrutins la liste des électeurs par bureau de vote, sur « support électronique et en format papier » (Art. 11 de ladite loi).

Selon eux, leur « démarche est d’autant plus justifiée que, pour (eux), on ne peut demander aux candidats à la candidature de collecter un pourcentage d’électeurs du fichier électoral dans le cadre des parrainages tout en limitant l’accès audit fichier au seul candidat de Benno Bokk Yakaar (BBY). »
Une copie de la lettre a été envoyée à la Commission électorale nationale autonome (CENA).

Vous pouvez réagir à cet article