image

DES NOUVELLES RASSURANTES

image

Sa sélection a fait l’objet d’une grosse polémique. Ismaila Sarr est arrivé à Bafoussam en boitillant. Alors que son club, Watford, a mis la pression à la fédération pour le retenir en Angleterre, le joueur a finalement rejoint la sélection comme prévu, même si l’incertitude pèse toujours sur son cas. S’il est clair que le jeune (23 ans) ne sera pas de la partie lors des deux premiers matchs des Lions, il est tout aussi notable que le sélectionneur et son staff médical tenteront le tout pour qu’il soit dans les dispositions de jouer dès que possible. Aliou Cissé a d’ailleurs confirmé qu’Ismaila Sarr a repris la course. « Notre staff technique est très attentif sur lui également. Nous espérons pouvoir le récupérer au courant de la compétition. »

Selon nos informations, l’ailier de Watford, victime d’une blessure aux ligaments du genou depuis un mois, continue de suivre son programme de récupération établi par le spécialiste Ramon Cugat, son médecin traitant en Espagne, à Barcelone, le même qui avait opéré Moussa Wagué et Ansu Fati. Il devrait d’ailleurs retrouver ce dernier en début de semaine prochaine pour faire une première évaluation. Un voyage express qui permettra de se fixer un peu plus sur la convalescence de la principale menace offensive du Sénégal (8 buts, 2 passes décisives en 36 sélections), derrière Sadio Mané.

« Que Watford se rassure, Ismaila Sarr est entre de bonnes mains »

De quoi comprendre l’entêtement de Cissé de garder son joyau dans son groupe. « Le cas d’Ismaïla a suscité beaucoup de débat qui ne valait pas la peine. Il a été convoqué et c’était normal qu’il soit présent, s’est justifié le coach des Lions. Ce qui est important, c’est notre relation avec les joueurs. Si Sarr est à 100%, Watford ne peut pas le retenir parce que la décision revient au joueur. C’est un garçon honnête et s’il n’était pas à 100%, il m’aurait l’assuré. Nous sommes heureux de l’avoir ici. » Et coach Cissé de faire un clin d’œil aux Hornets qui l’ont toujours mauvaise : « Que Watford se rassure. Ismaïla Sarr se trouve dans de bonnes mains. Nous avons un staff médical qui est capable de l’aider à retrouver son meilleur niveau. » Pas sûr que les jaune-et-noir soient convaincus…

BNF
Envoyé spécial à Bafoussam

7 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article