image

DES POLICIERS IMPLIQUÉS DANS LA MORT D’UN SÉNÉGALAIS ARRÊTÉS

image

La communauté sénégalaise basée à Pointe Noire, au Congo-Brazzaville, se réjouit d’une « première victoire » dans l’affaire de leur compatriote, Abdoul Salam LY, décédé après une altercation avec des agents de l’immigration. Hormis le ‘’colonel’’, tous les agents incriminés dont le nommé ‘’Jordan’’ ont été arrêtés, confie une source proche de l’enquête à Emedia. Pour rappel, le drame s’est produit en début de semaine.

D’après nos informations, Abdoul Salam LY est décédé après une crise dont il a été victime lors d’une altercation avec les mêmes agents. D’après des confessions faites par ses proches, en possession d’une carte de séjour en bonne et due forme, la victime aurait refusé de payer la somme de 50 000 F CFA que lui réclamée les contrôleurs.

« Ils lui ont demandé ses papiers qu’il leur a montrés. Il dispose même de la nationalité congolaise. Mais, ils lui ont demandé de l’argent. Ce qu’il a refusé. Il n’a rien voulu payer parce qu’il est en règle. C’est avec les mêmes papiers leur a-t-il dit qu’il voyage. Finalement, ils lui ont réclamé 35.000 F CFA. Mais, il a campé sur sa position, refusant de leur donner le moindre sou. Ils lui ont demandé de fermer sa boutique et de les suivre. C’est là que le ton est monté et qu’il a été victime d’une crise cardiaque. Au début, les agents croyaient à une farce. Mais quand ils ont constaté qu’il était décédé, ils ont pris la fuite. On a appris que l’un d’eux n’était même pas policier. Il s’appelle Jordan », relate l’un des proches. Il salue l’intervention des autorités sénégalaises sur place.

Les tractations sont en cours pour le rapatriement du corps. Le défunt est originaire de Golléré, commune située au nord-est du Sénégal, à la frontière avec la Mauritanie.

Die BA

25 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article