image

« DES RELATIONS EXÉCRABLES » (SONKO)

image

‘’ Étudiants passés à tabac’’, ‘’séquestrés’’, ‘’kidnappés’’, ‘’humiliés’’, ‘’violation des franchises universitaires’’. Les mots ne manquent pas chez Ousmane Sonko pour décrire la situation qui prévaut dans les universités relative à la grève des étudiants.

À l’Ucad, ce mardi matin, les étudiants qui étaient en mouvement d’humeur ont affronté les forces de l’ordre. Entre autres points de revendication, figurent en bonne place la réhabilitation de l’amicale des étudiants au niveau de Bambey et le retrait de la mesure instaurant une session unique. Pour le leader du parti Pastef, cette décision ’’ n’offre aucune chance de rattrapage’’ aux étudiants. Pour Ousmane Sonko, la dissolution des amicales des étudiants ne participe pas également à l’apaisement dans le campus où les étudiants « se font littéralement massacrer par des forces de l’ordre d’une brutalité inouïe, commandées par un ministre de l’intérieur immature et zélé". ’’ Cette situation confirme les relations exécrables qu’entretient Macky Sall avec sa jeunesse, et les étudiants en particulier : promesses démagogiques, mépris, violence et brimades, horizons bouchés… pendant ce temps, leurs enfants sont dans les établissements privés étrangers au Sénégal ou dans les grandes universités européennes ou américaines avec l’argent détourné du trésor public.

Un vrai président doit se soucier plus des conditions d’existence et de l’avenir de sa jeunesse que de recevoir des voleurs et des faussaires, des transhumants et des laudateurs de tout acabit pour les récompenser à coup de millions de francs CFA", lit-on sur la page Facebook d’Ousmane Sonko.

Babacar FALL

14 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article