image

DEUX EXPERTS DÉCORTIQUENT LE FORUM DE DAKAR

image

Les invités de Lr du Temps, ce dimanche 12 décembre, 2021, se sont penchés sur le 7e forum de Dakar. Cette rencontre internationale sur la paix et la sécurité s’est tenue, dans la capitale sénégalaise, en début de semaine. À l’heure du bilan, l’ancien Consul du Sénégal à Bordeaux, Momar Thiam s’interroge sur le traitement médiatique de l’évènement : « Quand vous regardez le traitement de ce sommet par les médias occidentaux, il y a eu un focus qui était mis sur les problématiques que rencontre la France. On avait l’impression que c’est la France qui est venue régler ses problèmes avec certains. On a notamment beaucoup parlé de la présence du groupe Wagner au Mali".

L’autre critique faite par M. Thiam porte sur le contenu. L’invité de Lr du Temps déplore le fait que ce sommet s’est fait sans les populations, victimes du djihadisme, ne soient impliquées. « J’ai toujours l’impression dans ce sommet que ce sont des personnalités qui se parlent. Et que ces personnalités parlent sans les populations qui sont confrontées au terrorisme, au quotidien. Au moment où les gens parlaient de paix et de sécurité à Dakar, il y a des soldats maliens ou burkinabés qui étaient tués à la frontière », a indiqué M. Thiam. Selon lui, l’ancien ministre des Affaires Etrangères, Cheikh Tidiane Gadio, en initiant le sommet, avait cette idée de rapprochement et de dialogue des populations locales avec les autorités pour discuter de ces problèmes de sécurité.

Pour son co débatteur, Fodé Sylla, le fait que les Africains se retrouvent pour aborder leurs problèmes de sécurité et de dégager des pistes de solutions, est une bonne chose. L’autre point positif, a-t-il estimé, est que le sommet de Dakar prouve la légitimité du Sénégal sur la scène internationale : « Le fait de tenir le sommet au Sénégal prouve que l’on peut aborder, ici, toutes les séries de questions sans tabou, parce que l’on a une certaine légitimité. Pour pouvoir réunir la communauté internationale pour aborder ces questions-là, il faut avoir une certaine légitimé. Nous sommes capables de reconnaitre l’Etat Palestinien tout en gardant nos relations avec Israël. Nous sommes capables d’avoir une représentation en Corée du Nord en ayant d’excellentes relations avec les Etats-Unis. Cela veut dire, qu’aux yeux de la communauté internationale, le Sénégal est un pays légitime pour aborder des questions liées à la sécurité ».

Babacar FALL
Photo : Pape Doudou DIALLO

12 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article