DIALOGUE NATIONAL : LES MEMBRES DE LA COMMISSION CELLULAIRE INSTALLÉS

news-details
CONCERTATIONS POLITIQUES

Les membres de la commission cellulaire, chargés de conduire les travaux sur le processus électoral, sont installés, ce vendredi, 31 mai, par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye. La cérémonie d’installation s’est tenue à la Direction générale des élections (DGE). Ce, en présence des membres de la majorité présidentielle, du pôle de l’opposition, des non-alignés et de la société civile, de la CENA et du CNRA. Chapeautée par Famara Ibrahima Sagna, la commission est composée du Général à la retraite, Mamadou Niang, ancien ministre de l’Intérieur et ancien président de l’Observatoire national des élections (ONEL), du Pr Babacar Kanté, Professeur titulaire des universités et ancien membre de l’ONEL, d’Abdoul El Mazide Ndiaye, membre de la société civile et du Professeur Alioune Sall, ancien juge de la CEDEAO et ancien membre de la commission cellulaire ayant les travaux et abouti à la création de la CENA.

Déjà, Aly Ngouille Ndiaye se réjouit de « l’ouverture d’esprit et du sens de la République dont les (différents) pôles ont fait montre en faisant leur après y avoir adhéré la proposition faite par l’opposition de faire présider les travaux de ce cadre de concertation sur le processus électoral par une équipe composée par des personnalités indépendantes choisies d’accord-partie. »

Il insiste : « L’accueil à l’unanimité et par acclamation de la proposition de la composition de ladite commission, que nous avons faite sur la base de suggestions formulées par l’opposition, les non-alignés et la société civile, la majorité s’étant abstenue d’en faire, témoigne s’il en est besoin de notre capacité et de notre aisance à nous élever au-dessus de nos contingences du moment. Cela augure de bonnes perspectives. Il ne saurait certes manquer au cours de nos travaux et de nos échanges des moments d’incompréhension et peut-être même de frictions inhérents à toute discussion politique. Je reste persuadé, cependant, que c’est aux confluents de nos mutuels renoncements et concessions que jaillira l’éclat du consensus recherché. »

Aly Ngouille Ndiaye de poursuivre : « Il est heureux de constater que les personnalités proposées, ont la réputation d’être des hommes de dialogue, rompus à la pratique de la médiation et de la conciliation des positions. J’ose alors espérer que leurs appels au dépassement, le cas échéant, seront entendus pour l’intérêt supérieur de la Nation, qui seul doit nous mouvoir. J’ai espoir que les éminentes personnalités de la commission cellulaire qu’il me plaît d’installer maintenant, nous vaudrons les satisfactions escomptés. En vous installant, je vous exprime la confiance du chef de l’Etat (Macky Sall), qui attache un intérêt particulier aux conclusions de vos assises. »

Rendez-vous est pris entre le 10 et le 11 juin prochain pour la poursuite des travaux. « On va voir comment, on va s’organiser », dira le Général Mamadou Niang, à la suite du ministre de l’Intérieur.

Vous pouvez réagir à cet article