DIALOGUE POLITIQUE : L’IMPASSE DE L’ORGANISATION DES ÉLECTIONS

news-details
POLITIQUE

Le dialogue politique au ralenti. Les acteurs sont pendus à l’évaluation du processus électoral confiés à des experts. Ce, afin de surmonter l’obstacle suite à l’impasse notée dans les discussions avec les différentes parties (pouvoir, opposition et non alignés), qui ne parlent pas le même langage.

Le consensus est impossible sur la question des autorités en charge de l’organisation des élections (CENA, DGE, CNRA). Le constat a été fait hier, lors de la synthèse des travaux, par le Général Mamadou Niang, le président de la commission du dialogue politique, rapporte L’As, dans son édition du jour.

Les acteurs sont plus que jamais divisés sur la question. Ce que l’opposition et les non-alignés considèrent comme des « manquements », et « failles » notés, lors des dernières échéances électorales, la mouvance présidentielle minimise. Ainsi, depuis deux séances, ils tournent en rond, dans l’impasse.

Pour débloquer la situation, les acteurs discuteront des recommandations qui seront formulées par les experts.

Vous pouvez réagir à cet article