DIALOGUE POLITIQUE : L’ULTIME RENDEZ-VOUS POUR LA VALIDATION DES TERMES

news-details
MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR

Qui va diriger les travaux du dialogue politique prévu le mardi, 28 mai prochain dans le cadre des concertations nationales ? La réponse sera connue ce vendredi. Les parties prenantes de ce dialogue sont conviés à l’ultime rencontre pour la validation des termes de référence.
Jusqu’ici, la principale pomme de discorde, à ce sujet, reste la personnalité qui devrait diriger les débats, alors que le pouvoir et l’opposition peinent à s’entendre autour d’une « personnalité neutre ».
Le camp de la majorité présidentielle a déjà identifié des personnalités qu’il tente de convaincre pour encadrer le dialogue : l’écrivain Cheikh Amidou Kane, l’ancien magistrat et ancien ministre Ousmane Camara, l’ancien président du Conseil économique et social sous le magistère d’Abdou Diouf, Famara Ibrahima Sagna et de l’ancien garde des Sceaux, Seydou Madani Sy.

Le choix pourrait être entériné lors de la rencontre de ce vendredi, prévue à la Direction générale des élections, sise au Ministère de l’Intérieur.
Hier, sur les ondes de RFI, le coordonnateur de la plateforme "Sunu élections", Valdiodio Ndiaye, dressait le portrait-robot du meilleur profil à ses yeux pour conduire le dialogue : « Je pense qu’il faut quelqu’un qui a un background assez solide, qui est équidistant des partis politiques, qui bénéficie d’une expérience et une maîtrise du processus électoral, de la matière électorale, et également quelqu’un qui est intègre et rigoureux, qui puisse faire l’objet de confiance de l’ensemble des parties prenantes qui seront impliquées dans le dialogue politique ».

Vous pouvez réagir à cet article