DIALOGUE POLITIQUE : LES ACTEURS BUTENT SUR LE BULLETIN UNIQUE ET LE STATUT DE L’OPPOSITION

news-details
CONCERTATIONS POLITIQUES

Les acteurs politiques présents au dialogue peinent à accorder leurs violons. Les propositions de la commission sur le bulletin unique n’ont pas satisfaits à toutes les parties. Une attitude qui ralentit les concertations politiques.

Le directeur exécutif de l’Ong 3D, Moundiaye Cissé, membre de la société civile, coopté dans la commission technique, a fait savoir que l’absence de consensus autour du bulletin unique et statut de chef de l’opposition impactent sur le déroulement des concertations. Il encourage les parties prenantes à multiplier des efforts « pour ne pas compromettre le dialogue politique ».

« Nous devons éviter un échec de nos travaux qui consiste à repartir avec un seul consens qui repose sur le report des élections locales avec pour conséquence l’élection du maire au suffrage universel. Ce n’est même pas de l’intérêt du pouvoir », a fait savoir, Moundiaye Cissé, dans le quotidien national Le Soleil.

Vous pouvez réagir à cet article