DIARIETIOU SALL, L’ANIMATRICE DE MIJOOJI QUI CARTONNE

news-details
CULTURE

Elle fait la pluie et le beau temps en animant une très suivie émission culturelle et/ ou divertissante sur Iradio et Itv. À la première minute d’une rencontre avec Diarietou Sall , puisqu’il s’agit d’elle, on risque de tomber en pâmoison. De prime abord, cette belle plante subjugue par son sourire digne des plus grandes marques de dentifrice, ses yeux qui pourraient porter le nom des plus beaux océans et sa bonne humeur constante pour ne pas dire contagieuse. Bref, elle dégage un sex appeal naturel, mais aussi et surtout un talent incontesté... Pour la petite histoire, son étoffe révélé au grand jour a séduit l’opérateur de téléphonie ORANGE. Qui, sans sourciller, a sponsorisé l’émission " MIIJOOJI " animée avec une ingéniosité qui ne court pas les rues et portant l’estampille de cette nièce de notre regretté confrère Tidiane Anne. Dakarposte a "creusé" aux fins de dévoiler la face cachée de Diarietou Sall devenue, à la force du poignet, un visage emblématique de l’audiovisuel public Sénégalais.

Convenons-en, l’animateur ou l’animatrice télé est à l’image d’une émission, d’une chaîne, voire du pays à l’échelle internationale. Celui qui présente une émission se doit donc d’être le plus proche possible du public, tout en incarnant certaines valeurs. En plus de devoir rester vrai et naturel, il doit paraître sympathique, drôle, dynamique, innovant tout en gardant une certaine routine à laquelle les téléspectateurs s’attachent et se fidélisent. Tel est le cas avec l’animatrice de la très suivie émission " MIIJOOJI ". Laquelle, consciente de ses atouts innés, a certainement compris que l’élégance passe aussi par l’expression. D’ailleurs, son défunt oncle, notre confrère Tidiane Anne lui a confié, dès ses premiers balbutiements, ce précieux conseil : "Attention ma nièce, on ne vous dit pas de vous prendre pour Mademoiselle de Pompadour : le pédantisme tue l’élégance. Parlez doucement et d’un ton calme pour gagner en prestance et en élégance.Il vous faudra néanmoins tenir votre langage, avec une syntaxe correcte et un vocabulaire riche. Choisissez vos mots avec précaution et ne soyez pas grossière. Pas d’insulte, d’expression vulgaire ou d’argot."

Des informations glanées, il ressort qu’elle a affuté ses armes avec une radio communautaire de la place. Dotée d’un timbre vocal accrocheur, Diarry, comme on la surnomme affectueusement, assimilera à la vitesse de l’éclair les codes de l’animation radiophonique. Du coup, par la magie des nouvelles technologies, elle décrochera à la pelle des inconditionnels dans les quatre coins du globe terrestre.

Elle sera alors vite enrôlée. En effet, notre confrère, le journaliste émérite Mamoudou Ibra Kane, qui venait de mettre sur orbite un nouveau groupe de presse, réussira, par on ne sait quelle emphase, à la convaincre.Sans tarder, elle commencera réellement sa carrière télévisuelle à Emedia Group. Avec son talent et sa photogénie sans pareille, elle arrive rapidement à marquer les esprits. Sa prestance télévisuelle, dont elle seule a le secret, ravi plus d’un.
En tous les cas, hormis les férus Sénégalais, il revient à Dakarposte (preuves à l’appui allusion faite à l’audimat) que la diaspora Sénégalaise raffole de son émission " MIIJOOJI " (entendez les idées en pulaar). "Je vous dis, j’apprécie cette femme parce qu’elle est restée authentique. Diarry valorise toutes les facettes de la culture pulaar notamment avec son tatouage traditionnel etc... En 6 mois, l’émission fait un tabac et c’est pourquoi l’opérateur de téléphonie ORANGE s’est positionné, les yeux fermés, comme sponsor leader de MIIJOOJI " laisse entendre, l’air enthousiaste, une vieille connaissance Pulaar. Un Monsieur, aux cheveux de cendre, à ses côtés d’opiner du bonnet avant de renchérir : "Ah oui, cette fille pourtant spécialisée de la radio est entrain de faire exploser ITV. À preuve, des associations "amis de Diarietou Sall et Itv" commencent à voir le jour partout au Sénégal et sur l’échiquier international. Les gens piaffent d’impatience de la voir à l’écran tous les dimanches à 15h"
Tout le mal que lui souhaite la rédaction de dakarposte c’est qu’elle souhaite trouve rapidement l’âme soeur.

Vous pouvez réagir à cet article