DIEYNABA SANÉ PLAIDE LA LÉGITIME DÉFENSE APRÈS AVOIR TUÉ SON ÉPOUX

news-details
BOUNKILING

On en sait un peu plus sur le drame conjugal qui secoue Bounkiling depuis vendredi dernier. En effet, Dieynaba Sané avait tué son mari avant de se rendre elle-même à la gendarmerie. Selon les premiers témoignages, le couple, qui vit à Grand-Dakar, un quartier de la localité, était instable et se disputait tout le temps.

Vendredi, vers 13 heures, Lassana Sagna et son épouse ont encore eu une violente dispute. Dieynaba Sané lui a asséné un coup de couteau fatal au niveau de la cage thoracique. Face aux gendarmes, la meurtrière présumée a plaidé la légitime défense, affirmant que son défunt mari "était aussi armé au moment des faits". Ce que contestent certains témoignages qui évoquent un meurtre prémédité. Dieynaba Sané sera présentée au procureur ce lundi.

Vous pouvez réagir à cet article