DISPARITION DE Sr DAWDA K. JAWARA : LA GAMBIE PLEURE LE PÈRE DE SON INDÉPENDANCE

news-details
PORTRAIT

BANJUL - Sir Dawda Kaïraba Jawara, le premier Président de la Gambie, communément appelé "père de l’indépendance" s’est éteint ce mardi matin chez lui à Banjul, à l’âge de 95 ans.

Faisant partie de la première élite de la Gambie, Dawda Kaïraba Jawara, vétérinaire de formation, s’est battu pour l’indépendance de son pays qu’il dirigera en tant que premier Président, de février 1965 à juillet 1970, puis en tant que président de la République de 1970 à 1994. Renversé par une junte militaire, il prendra le chemin de l’exil avant de revenir vivre tranquillement au bercail.

La dernière apparition publique de Sir Dawda Jawara, qui restera une apparition d’adieu, remonte à il y a plus d’un an. C’était le 18 février 2018, en marge de la célébration du 53e anniversaire de l’accession de la Gambie à la souveraineté internationale. Ce jour-là, il était apparu brièvement pour connaitre la dernière standing ovation de ses compatriotes, auprès de qui, il a toujours gardé une respectabilité restée immaculée.

Né dans un petit village situé au centre de la Gambie en mai 1924, Kairaba, comme l’appellent affectueusement ses compatriotes, aura connu un parcours atypique. Diplômé de l’Université de Glasgow en Écosse où il sort vétérinaire en 1953, il revient au pays pour former un parti indépendantiste.

En 1962, Jawara devient premier ministre de la Gambie. Après de longues négociations, son pays obtient son indépendance en 1965. Mais il restera première ministre jusqu’en 1970, année d’adoption d’une constitution qui instaure la présidence de la République. Et en toute logique, le leader du Parti du Peuple pour le Progrès (PPP) devient le président de la République la même année.

Revenu miraculeusement au pouvoir

Mais la Gambie étant encore dépourvue d’armée, le dirigeant se fait renversé, en 1981, par Koukoy Samba Sagnyang. Grâce au concours du président Abdou Diouf, Jawara revient aux affaires. L’année suivante, une confédération appelée Sénégambie, liant le Sénégal et la Gambie voit le jour mais fera long feu.

Patriote, même si sa gouvernance restera marquée par une relative stabilité,-d’ ailleurs son prénom Kaïraba signifiant paix- beaucoup décriaient la mal gouvernance qui régnait en maître. D’ailleurs en 1994, des officiers de l’armée gambienne prétexteront cela pour le renverser pour de bon. Sur son compte Facebook, le président Adama Barrow salue ce soir la mémoire "d’un infatigable homme d’Etat".

Vous pouvez réagir à cet article