DISSOLUTION D’UNE MILICE DE CHASSEURS, DES CHEFS DE L’ARMÉE LIMOGÉS

news-details
MASSACRE AU MALI

Le gouvernement malien a annoncé dimanche la dissolution d’un groupe de chasseurs traditionnels dogons accusé d’exactions et le limogeage des principaux chefs de l’armée, au lendemain du massacre de quelque 130 Peuls dans le centre du pays.

Le président Ibrahim Boubacar Keïta a réuni un Conseil des ministres extraordinaire « pour annoncer la dissolution de l’association Dan Nan Ambassagou pour dire clairement aux uns et aux autres que la protection des populations restera le monopole de l’Etat », a déclaré à la presse le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga à l’issue de la réunion.

Vous pouvez réagir à cet article